Overblog Segui questo blog
Edit post Administration Create my blog
19 ottobre 2005 3 19 /10 /ottobre /2005 20:01

Mercoledì 19 ottobre 2005, ore 20.30

Lugano, Biblioteca Salita dei Frati

Pierre Verstraeten, Université libre de Bruxelles

La liberté paradoxale de Sartre

La relazione

Est connue la formule paradoxale après la guerre (il faudrait dire: notre guerre!) de Sartre concernant la liberté: nous n'avons jamais été aussi libres que durant la guerre. Ce qui d'ailleurs rétrospectivement à la suite des critiques des dernières années portant sur l'attitude de Sartre durant la guerre (tant au point de vue moral qu'au point de vue de la stratégie politique au regard de la résistance) prend un sens un peu ironique... Mais comme tous les aphorisme cette formule est susceptible de plusieurs interprétations.
Mais là n'est pas le propos de la conférence et encore moins d'entrer dans les querelles concernant les engagements politiques de Sartre au cours de sa carrière agitée de ce point de vue. On examinera plutôt ce qui semble la forme la plus subversive de sa pensée, à savoir une liberté radicale qui n'hésite pas à se formuler comme ceci: "Le libre développement d'une praxis ne peut être que total ou totalement aliéné."
Dans la Critique de la Raison dialectique et déjà dans L'Être et le Néant il formulait la même idée par cette alternative: "ou bien je ne suis pas passif en mon être, alors je deviens le fondement de mes affections même si tout d'abord je n'en ai pas été à l'origine - ou bien je suis affecté de passivité jusqu'en mon existence, mon être est un être reçu et alors tout tombe dans le néant"
C'est donc cette radicalité qu’on tentera de justifier sous le titre La liberté paradoxale de Sartre.

 

Il Relatore

 

Pierre Verstraeten è professore emerito di filosofia dell’Università libera di Bruxelles, e inoltre fondatore e presidente del gruppo belga di studi sartriani.
Discepolo in giovane età del grande filosofo francese, che lo considerava uno dei pochi seguaci che avevano assimilato in modo creativo il suo pensiero, egli è uno dei maggiori studiosi della sua opera.
Nel 1965 curò un’importante intervista a Sartre, intitolata L'écrivain et sa Langue, pubblicata nella “Revue d’Esthetique”(t. XVII, fasc. III-IV, giugno-dicembre 1965 e ripubblicata in J-P. Sartre, Situation IV, Gallimard, Paris).
È autore dell’ormai classico volume Violence et éthique: esquisse d’une critique de la morale dialectique à partir du théâtre politique de Sartre (Gallimard, Paris 1972) un lavoro che, partendo da un’analisi del teatro di Sartre, conduce un approfondito studio sulla morale dialettica. Per seguirne lo sviluppo vengono prese in esame le pièces politiche di Sartre in quanto "trascrizioni drammatiche" dei diversi motivi filosofici che animano la sua opera.
A Sartre ha inoltre dedicato numerosi altri scritti.

Ha curato e introdotto i volumi Autour de J-P. Sartre (Gallimard, Paris 1981) e Sur les écrits posthumes de Sartre ( Ed. de l'Université de Bruxelles, Bruxelles 1987). 

 

<<< Ciclo Sartre: Libertà e Respondabilità

<<< Attività 2005

Condividi post

Repost 0
Published by filosofia-sfsi - in Attività 2005